MonCapital.be | Objectif et indépendant
Image default
favoris Investissement

Panorama hebdomadaire : Inquiétudes concernant la croissance

Panorama hebdomadaire : Inquiétudes concernant la croissance

Déjà 25 ans

La semaine dernière, la Chine a célébré les 25 ans de la rétrocession de Hong Kong par le Royaume-Uni, intervenue en 1997. Dans le même temps, les indices des directeurs d’achat (PMI) chinois pour juin ont progressé, alors que le pays rouvrait son économie et que l’activité reprenait, mais le promoteur immobilier en difficulté Shimao n’a pu rembourser une obligation d’un milliard de dollars. Sur les autres marchés émergents, l’inflation a atteint un taux annuel de 54,6% au Sri Lanka en juin, en raison de la hausse des prix des carburants et des denrées alimentaires, tandis que la décision de ne pas verser de dividendes faisait plonger le titre Gazprom de 25%. Nous avons une opinion positive des actions chinoises, mais restons sélectifs à l’égard des marchés émergents et négatifs envers le segment du haut rendement.

En Europe, ce mois-ci marque le 10e anniversaire du célèbre discours de Mario Draghi sur le «quoi qu’il en coûte». L’inflation européenne, qui a surpris à la hausse la semaine dernière, devrait plafonner au troisième trimestre. L’Italie, qui a émis la semaine dernière des obligations à 10 et 5 ans aux taux les plus élevés de ces cinq dernières années – tandis que rendement du Bund allemand à deux ans enregistrait un pic de volatilité historique – continue de préoccuper la Banque centrale européenne (BCE). Nous aurons plus de détails sur le mécanisme de stabilité de la BCE dans le courant du mois. En Russie, le ministre des Affaires étrangères Sergueï Lavrov a évoqué le retour du «rideau de fer» en référence à l’OTAN, alors que l’alliance de défense territoriale se réunissait à Madrid pour débattre de son élargissement à la Finlande et à la Suède, tandis que le Japon, la Corée du Sud, l’Australie et la Nouvelle-Zélande se montraient prêts à coopérer avec elle sur les questions de cyberdéfense et de sécurité maritime. Déjà membre de l’OTAN, la Pologne a achevé la construction d’un mur à sa frontière avec la Biélorussie, afin d’empêcher l’afflux massif de réfugiés en provenance du pays voisin. De son côté, la Russie a consolidé son contrôle de la région de Louhansk après avoir pris Lysychansk.

L’actualité devrait donc rester dominée par la géopolitique.Le premier semestre 2022, qui vient de se terminer, a été le pire pour les actions américaines depuis 50 ans. Les marchés boursiers ont encore chuté la semaine passée, mais la compression des rendements obligataires a quelque peu soutenu les valorisations. Les PMI et les indices de la consommation se sont avérés décevants aux Etats-Unis. Au niveau des entreprises, la société américaine Micron Technology a revu à la baisse ses anticipations de bénéfices, ce qui traduit un ralentissement de la demande de puces. Le processus de consolidation des crypto-monnaies est désormais engagé, une plateforme ayant déposé le bilan après avoir échoué à verser 80 millions de dollars à ses clients. Enfin, les rendements obligataires ont vivement reculé pour toutes les échéances. Nous avons une orientation neutre concernant la duration aux Etats-Unis. Les chiffres de l’emploi américain seront publiés vendredi. Dans cette attente, nous vous souhaitons un joyeux 4 juillet.

César Pérez Ruiz, Chief Investment Officer Pictet Wealth Management.

Aussi intéressant pour vous ...

De plus en plus de femmes investissent

Redactie monCapital.be

BREXIT : quels impacts en matière de TVA pour les entreprises belges ?

Rédaction

Perspectives d’investissement 2021

Rédaction