MonCapital.be | Objectif et indépendant
Image default
favoris Investissement

Élections américaines : se préparer à une plus grande volatilité

L’issue des élections présidentielles américaines n’aura pas d’impact majeur sur les marchés à long terme. Toutefois, cela pourrait influencer le taux de change USD-EUR.

L’issue des élections présidentielles américaines n’aura pas d’impact majeur sur les marchés à long terme. Toutefois, cela pourrait influencer le taux de change USD-EUR.

L’élection présidentielle américaine se rapproche. Comme il y a quatre ans, les sondages indiquent à nouveau un résultat très serré. Cette année, cependant, si le président Trump devait être réélu, sa politique, aussi imprévisible soit-elle, ne serait plus une surprise dit Par Michael Blümke, Senior Portfolio Manager chez Ethenea. Les gens se sont habitués à la fois à la rhétorique et au style politique de l’actuel président sortant. Toutefois, si le candidat Joe Biden prend ses fonctions, il y a des raisons de croire que non seulement certaines parties de la réforme fiscale de M. Trump seront inversées, mais que d’autres réglementations suivront inévitablement. Ces facteurs, ainsi que l’incertitude fondamentale entourant l’arrivée d’un nouveau président, suggèrent qu’une réélection de M. Trump est plus susceptible d’être positive que négative pour les marchés des capitaux, du moins à court terme.

Néanmoins il est de notre avis que le résultat de l’élection n’aura pas d’impact majeur sur les marchés à plus long terme. Au cours des prochaines semaines, il est important de se préparer à la phase critique de la campagne électorale, avec la volatilité accrue qui en découle. Nous ajustons donc nos portefeuilles de manière légèrement anticyclique afin que tout recul temporaire des marchés puisse être utilisé pour des acquisitions plutôt que pour des désinvestissements.

Pour nous, en tant qu’investisseurs haussiers du dollar avec un positionnement correspondant au cours du premier semestre de l’année, la force du dollar au début de 2020, en particulier au plus fort de la crise du coronavirus, a contribué positivement à la performance..

Pour l’instant, notre hypothèse initiale selon laquelle l’euro continuerait à s’affaiblir ne s’est pas avérée exacte. L’affaiblissement du billet vert, en particulier face à l’euro, a été accentué par l’accord inattendu sur le paquet fiscal européen engendrant des pertes sur la performance. En conséquence, nous avons réduit à zéro notre exposition dans les fonds Ethna-AKTIV et l’Ethna-DEFENSIV et nous attendons au moins jusqu’aux élections américaines pour nous repositionner.

Pour l’avenir, il existe des arguments tant favorables que défavorables à l’évolution du dollar. Si le double déficit et, surtout, la portée accrue des mesures d’assouplissement quantitatif sont des arguments allant à l’encontre du dollar, ce seront surtout l’avantage de croissance relatif des États-Unis et le retour presque certain du risque politique en Europe qui favoriseront le dollar dans le futur. Mais pour l’instant, le vent contraire étant encore trop fort, nous attendrons de voir comment les choses évoluent.

Aussi intéressant pour vous ...

La microfinance reste robuste pendant la pandémie

Rédaction

Le dernier cycle de resserrement aux États-Unis plus agressif que prévu

Rédaction

Démesures

Rédaction