MonCapital.be | Objectif et indépendant
Image default
favoris Investissement

Les milléniaux

Les milléniaux, ou enfants du millénaire, sont aussi appelés génération Y ou génération Internet. En anglais, on parlera des « millennials ».

Ils sont nés entre 1980 et 2000, représentent dorénavant plus du quart de la population mondiale et entrent de plein pied dans la vie active. Cette génération est porteuse d’une mutation des usages rarement égalée.

Les quatre principales façons dont les milléniaux influencent l’économie mondiale

1) Les milléniaux sont une force puissante sur les marchés émergents et dans le monde

En termes de chiffres, les milléniaux comptent environ 1,8 milliard de personnes dans le monde. Ils représentent une population diversifiée de la même taille que celle de la Chine, des États-Unis et du Japon réunies. Il est intéressant de noter que 86 % des milléniaux se trouvent dans les pays émergents et que la Chine en compte à elle seule 335 millions, soit deux fois plus que la population de milléniaux de l’Europe et cinq fois plus que celle des États-Unis [1]. Nous devons également garder à l’esprit que le terme  » milléniaux » est une définition très large et qu’il existe un risque de stéréotype.

[1] Source : UN Population Division sur base de données de 2015 publiées en 2017.

En 2020, les milléniaux représentent environ 35 % [1] de la main-d’œuvre mondiale.

2) Les dépenses des milléniaux diffèrent de celles des autres générations

Les milléniaux approchent de leur sommet en termes de dépenses – c’est-à-dire qu’ils arrivent aux années durant lesquelles ils vont dépenser le plus. Nous nous attendons également à ce que leur pouvoir d’achat global soit bientôt supérieur à celui de toute autre génération. La Chambre de commerce américaine estime qu’aujourd’hui, les milléniaux américains dépensent environ 200 milliards de dollars par an en biens et services. En conséquence, leurs comportements de dépense et leur pouvoir d’achat auront en fin de compte un impact important sur l’économie mondiale de demain, influençant, dans les années à venir et au niveau mondial, les modèles commerciaux, et même les relations politiques et économiques.

Quelques illustrations de leurs comportements en termes en dépenses :

  • La connexion permanente rend les milléniaux moins fidèles aux marques. Génération attachée à l’image, les milléniaux sélectionnent à tout moment la meilleure réputation / qualité / prix via leurs mobiles.
  • Ils privilégient l’expérience au détriment de la propriété. Les voyages ou les expériences live sont par exemple en pleine accélération grâce aux milléniaux. En revanche, l’achat d’une voiture ou d’une résidence principale ont reculé parmi les souhaits de la jeunesse. Cette génération souhaite ainsi explorer de nouveaux modes de mobilité (partage de véhicules par exemple) et plébiscite les solutions préservant l’environnement.
  • Les milléniaux attachent une importance sans précédent à la santé et au bien-être avec une accélération sans précédent de la consommation d’articles liés au sport et une demande toute particulière quant à la qualité alimentaire.

3) Les milléniaux exigent l’innovation numérique

Première génération totalement digitale et en permanence connectée (« digital natives »), les milléniaux achètent massivement via le e-commerce et consomment de façon inégalée des loisirs numériques comme les jeux vidéo ou les films en streaming.

Ils utilisent également leurs appareils numériques – par exemple smartphone, tablette et autres – pour trouver des informations et surtout, pour communiquer entre eux dans le monde entier via l’adoption généralisée des réseaux sociaux.

Leur façon d’acheter est également très différente de celle des générations précédentes. Lorsqu’ils font un achat, ils veulent passer sans problème du téléphone au PC et à la tablette. Cette expérience en tant que consommateur commencera très probablement en ligne ; peut-être que l’inspiration viendra d’un post Instagram, suivi d’une recherche sur le produit et le prix.

4) Les milléniaux sont des consommateurs socialement responsables

Les milléniaux sont des consommateurs conscients de leurs responsabilités sociales et ils se soucient de la « vue d’ensemble » lorsqu’ils investissent dit OneLife. Ils recherchent des rendements élevés, mais veulent également que leurs investissements soient socialement et écologiquement responsables, avec un horizon d’investissement à long terme.

Par exemple, 83 % des milléniaux pensent que les entreprises devraient s’impliquer dans les questions de société [2], et ils sont deux fois plus susceptibles d’investir dans des entreprises qui visent des objectifs sociaux ou environnementaux [3].

Compte tenu de l’ampleur de ces mutations, OneLife, compagnie d’assurance-vie luxembourgeoise, a compris l’importance que représente cette génération et met un point d’honneur à intégrer les attentes des milléniaux dans sa démarche.

Solutions digitales OneLife

Dans le cadre de sa transformation digitale, OneLife propose des services digitaux rapides et efficaces destinés à simplifier et à faciliter la vie de ses clients et de ses partenaires, les courtiers en assurance.

Grâce aux plateformes sécurisées et surtout à l’application dédiée OneLife OneApp, disponible sur IOS et Android, les milléniaux pourront accéder 24 heures sur 24 aux informations concernant leur portefeuille, consulter des informations financières, suivre la valeur de leur contrat et le statut de leurs opérations en toute transparence.

De plus, ils pourront signer électroniquement les documents OneLife avec leur carte d’identité (avec puce) et un lecteur de cartes d’identité ou bien encore directement en ligne via les plateformes sécurisées youroffice et yourassets.

Fonds « millennials »

Dans la large gamme de fonds sélectionnés et proposés par OneLife, les milléniaux pourront opter pour des fonds qualitatifs dont les stratégies répondent à leurs attentes. Des maisons de gestion telles que Capital Group et Athymis Gestion, partenaires privilégiés de OneLife, proposent et gèrent des fonds qui portent les tendances des milléniaux.

Les milléniaux pourront ainsi investir leur prime dans des fonds qui leur parlent, au sein de leur contrat d’assurance-vie !

[1] Source : Financial Times

[2] Source : The Future of Business Citizenship 2014 study, MSL Group, 02/2014

[3] Source : 2017 Sustainable Signals Report, Morgan Stanley, 09/08/2017

Aussi intéressant pour vous ...

Obligations: Opportunités de rendement

Rédaction

Feuille de route d’une « récession » en forme de t : où en sommes-nous actuellement ?

Rédaction

Pour le meilleur ou pour le pire

Rédaction